Temps educatius i rendiment acadèmic: desigualtats educatives en grups desfavorits

Compartir
L’objectif de cet article est de réfléchir sur les contributions théoriques ainsi que les études empiriques les plus importantes dans le panorama international qui mettent en rapport le succès éducatif des élèves de classes et/ou les groupes défavorisés avec l’usage adéquat des temps éducatifs qui vont bien au-delà de l’horaire scolaire ; plus concrètement, des temps (et par extension aussi des espaces, des projets et des interventions) développés par l’institution scolaire publique, par les familles, par les organisations de la société civile ou par l’administration en général dans tous les cas où ils ont une intention éducative explicite et manifeste. Il met aussi l’accent sur le type de relations qui se tissent entre ces différentes sphères et sur les agents qui les promeuvent. Nous mentionnons en outre quelques questions qui font partie du débat actuel, mais nous avons choisi de nous centrer aussi bien sur les responsabilités des familles et de l’école que sur les dynamiques de capital social qui affectent la réussite éducative et qui ont pour objectif de créer un projet éducatif commun (ou largement partagé) qui va bien au-delà de l’horaire scolaire ​
​Tots els drets reservats